AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Mon carnet ☾ Mes histoires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité

MessageSujet: Mon carnet ☾ Mes histoires   Lun 4 Juil - 16:25

L'ECRITURE.
Floriane | Odaya | Etudiante kiné
coucou, moi c'est Floriane et j'ai 21 ans ◊ je suis une grande amoureuse des livres et de l'écriture, c'est simple, dès que j'ai un peu de temps libre j'écris. ◊ J'aime tellement écrire que j'ai un petit carnet sur moi où je gribouille mes idées. ◊ J'ai pas créé énormément d'univers, mais j'y attache toujours une certaine importance. Le premier que j'ai monté concernait l'univers de Snow White and the Huntsman, c'était plus de l'assistanat au départ, je devais juste aider la fondatrice. Puis finalement j'ai codé le forum, rédigé pas mal d'annexes et je l'ai aidé à monter le forum. Il est encore sur la toile, la fondatrice tente de le faire fonctionner, je lui souhaite de réussir. ◊ Le second projet concerna les vampires de Vampire Academy, j'ai adoré l'univers mais je n'ai pas réussi à faire un projet qui me tenait à coeur. C'est dommage, mais ça arrive. ◊ Le troisième est Bellarosa, il a été construit, s'est monté en forum, a vécu quelques mois et a coulé. Simplement. ◊ Puis il y a eu Esprit Sauvage, mon petit forum lupin, toujours sur le net et le dernier en date, Muggle Supremacy. ◊ Ecrire est bien plus qu'un échappatoire, bien plus. Et je ne compte pas arrêter de si tôt.
© bangerz

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mon carnet ☾ Mes histoires   Lun 4 Juil - 16:31

Esprit Sauvage
mon univers lupin

« Bonjour mademoiselle. Puis-je vous appeler Avyn ? » La journaliste serre fermement la main d’une jeune femme blonde, âgée d’une cinquantaine d’années (mais n'en faisant qu'une trentaine), vêtue d’une étrange robe rouge, à corset dont les nombreux voiles, laissaient – au rythme de ses pas – entrevoir ses jambes fuselées. « Oui sans soucis Jenna. Vous me permettez de vous appeler par votre prénom n’est-ce pas ? » Lui répond la jeune femme, pleine d’assurance. La journaliste, grande, bien en chair et au teint mate fronce les sourcils mais répond d’une voix chaleureuse qu’elle est tout à fait d’accord. « Je vous en prie, asseyez-vous. » Les deux jeunes femmes prennent alors place dans un salon ou plutôt, dans une salle ressemblant en tout point à un salon. Elles sont en réalité sur un plateau télévisé et leur émission est actuellement retransmise sur tous les postes télévisés, dans le monde entier. « C’est assez inattendu que votre confrérie accepte une interview et qui plus est télévisée. Pourquoi maintenant ? » La jeune femme ricane sèchement. « Je n’aime pas le terme de confrérie, nous ne sommes pas une secte, mais une communauté, une Famille. Je ne vais pas vous demander un don ou vous forcer à nous rejoindre. Souligne-t-elle avec un léger rire. N’utilisez plus ce terme, s’il vous plaît. » Ajoute-elle, d’une voix glaciale, avant de reprendre une expression joviale. « Pourquoi maintenant ? Eh bien, disons que cela fait trop longtemps que mon peuple se cache et refuse de s’ouvrir au monde. Par peur des représailles, par peur des jugements. Or il n’y aucune raison d’avoir peur et je veux prouver au monde entier que nous ne sommes ni en danger, ni un danger. » Elle passe une main dans ses cheveux. « Mais je vous en prie, posez-moi vos questions ! Je suis là pour y répondre après tout. » La journaliste eu un instant de surprise mais elle se reprit vite. « Alors commençons ! » S’exclama-t-elle joyeusement. Elle pouvait être joyeuse, c’était la première fois en vingt ans que la communauté "The Crows" acceptait de se livrer, de parler et ils avaient choisi sa chaîne, ils l’avaient choisi elle. Elle allait devenir célèbre et riche. Très riche. Elle voyait déjà sa carrière s’envoler et l’excitation prit place dans ses veines, elle ne devait pas laisser passer cette occasion. « Est-ce vrai que votre communauté est différente du reste du monde ? » La jeune femme devint visiblement mal à l’aise. Un silence s’en suivit. Elle prit une grande respiration. Derrière les postes de télévisions, des millions de téléspectateurs retenaient leur souffle. Allait-elle leur dire ? Allait-elle révéler le plus lourd secret à jamais caché ? Tous priaient. Certains pour qu’elle ose enfin faire ce que personne n’avait jamais fait et d’autres pour qu’elle se taise à jamais. « Je ne sais pas ce que vous considérez comme différents. Est-ce que le fait de partager une culture commune, des croyances communes, un mode de vie fait de nous des gens différents ? Est-ce que le fait d’être doué de métamorphose lupine fait de nous des êtres différents alors que nous sommes doués des mêmes sentiments, des mêmes organes vitaux ? Pour moi non, alors nous ne sommes pas différents de vous. » Un silence pesant s’installa dans le salon télévisé et dans tous les foyers où la télévision était allumée. Elle avait osé. « Métamorphose lupine ? » La présentatrice éclata d’un rire aussi faux que sa poitrine. « Vous allez me faire croire que vous vous transformez ? Et en quoi ? En loup ? » La jeune femme assise en face d’elle se tenait droite dans son siège. Fière et sûre d’elle. « Oui c’est exact, nous sommes des loups, des loups garous même. La lune est notre mère et nous la remercions chaque nuit pour le cadeau qu’elle nous a fait en courant à la nuit tombée. Cela vous pose-t-il un problème Jenna ? » Le ton cassant et mordant de la jeune femme dénotait avec son apparence joviale et son visage enfantin. Qui aurait cru que derrière ce masque se cachait une femme experte en manipulation, en intimidation ? Jenna sentit un vilain frisson glacial lui parcourir le corps. « Non, absolument aucun. » Elle hésita. « Je suis juste surprise de cette déclaration. Ne le soyez pas. Vous ne pouviez pas le savoir. » La jeune femme se tourna alors vers la caméra. « Citoyens du monde entier, humains et loups, il est temps d’accepter la vérité et d’arrêter de nous voiler la face. Je suis Avyn, fille de la Lune, protectrice des cinq familles, Alpha et Reine des fils de la Lune. Aujourd’hui est une nouvelle ère. Aujourd’hui mes amis, mes frères, nous arrêtons de nous cacher, aujourd’hui nous assumons notre nature et nous goûtons à la liberté. Aujourd’hui, les humains ne sont plus nos ennemis. Je ne vous oblige pas à dévoiler votre nature, à montrer le loup qui sommeille en vous. » Elle se lève. « Mais je vous invite à ouvrir vos cœurs. Cela fait trop longtemps que nous sommes seuls, que nous nous cachons. Je ne veux plus me cacher. Humains, entendez mon appel et acceptez la réalité. Nous ne sommes pas des tueurs ou des chasseurs ou toutes sortes de monstres. Oubliez les histoires pour enfants, les contes de fées, les histoires de grand-mère et écoutez votre cœur. Nous sommes vos amis, vos frères, vos maris, vos femmes, vos sœurs, vos enfants et nous vivons en paix avec vous, nous l’avons toujours fait. Pourquoi cela devrait-il changer ? Vous connaissez la vérité, à vous de l’accepter. » Et telle une reine, elle quitta la pièce, droite et fière, sans un regard en arrière.

La bombe avait été lancée, le monde connaissait donc la véritable nature de la communauté De La Lune. Ce n’était pas une secte, ni une organisation terroriste, non, c’était pire que ça. Le monde arrivera-t-il à vivre avec cette vérité ? Arriverez-vous à vivre dans cette nouvelle ère ?



Le projet fut posté sur Bazzart et PRD le 19/09/14 et fut ouvert le 19/07/15. Aujourd'hui il est toujours ouvert et a vu son contexte évoluer. Il évoluera encore et j'espère qu'il restera longtemps sur la toile
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mon carnet ☾ Mes histoires   Lun 4 Juil - 16:34


Muggle Supremacy
le dérivé alternatif de HP

Novembre 1998 – Dans le monde entier.
Des guerres éclataient, Voldemort et ses partisans anéantissaient sorciers et moldus, des enfants, des femmes, des hommes, des familles entières se firent massacrer. Dans le monde entier, par delà les frontières d’un monde désormais Chaos et Abnégation.
Les gouvernements appelèrent au calme et pourtant la vérité s’imposa lentement dans les esprits de tous : les moldus étaient au courant de leur existence et en réponse aux actes des Mangemorts, ils semblèrent décidés à éradiquer le peuple magique de la Terre. Panique, peur, haine et envie de justice prirent peu à peu leur place, se disputant le terrain avec la haine des sans pouvoirs.

Avril 1999 – Quelque part en Russie.
Une jeune femme courrait, un bras serré contre sa poitrine, protégeant un vieux grimoire. De l’autre, elle gesticula, les doigts crispés sur un bâton d’érable. Sa bouche cria et derrière elle, l’un de ses poursuivants s’effondra, une mimique de douleur sur le visage. Transpirante, affolée, la jeune sorcière courait pour sauver sa vie et protéger la Magie. Sa famille toute entière s'était sacrifiée pour que le Grimoire absorbe la magie résiduelle contenue dans leurs corps. Le Grimoire, ainsi devenu réceptacle, assurera la conservation d’une partie de la magie, jusqu’au retour des sorciers. Ils ne pouvaient pas la laisser disparaître, mais eux pouvaient mourir, pour qu’un jour, de leurs cendres, renaisse une communauté entière.
Un dernier souffle d’espoir fit mouvoir les lèvres de la jeune sorcière, sa baguette lança un dernier éclair rouge en direction du soleil, avant qu’un sillon d’un rouge carmin ne traverse son crâne de part en part. Sans un bruit, la jeune femme s’étala sur le sol. De son corps, s’échappa une brume dorée qui s’engouffra dans le vieux grimoire.
Ce dernier se volatilisa.

Mars 2000 – Congrès National de la Paix à Paris.
« Nous avons vaincu. » Une ovation se fit entendre, un peuple entier hurlait sa joie et son bonheur. « Les sorciers ne sont plus. Longue vie à la race humaine ! » Et face à cet homme au poing levé, une foule entière reprit sa maxime, plaçant une nouvelle fois une espèce au-dessus des autres après avoir lavé dans le sang son honneur.
Ainsi les moldus auraient définitivement pris le contrôle de la société. Ils ont tenté, par tous les moyens en leur pouvoir, d’éradiquer l’engeance du démon : les sorciers. Ils ont tué, pillé, kidnappé et torturé tous les êtres doués de magie qu’ils ont pu trouver et continueront de le faire. Avec ces agissements, la technologie a avancé, des armes sont désormais capables de transpercer les sorts et d'autres de maîtriser la magie.

Il fut ainsi décidé que toute personne ayant un potentiel magique dans les veines se verra offerte à une famille moldue, qui lui offrira gite et couvert en échange d'une vie de précieux et loyaux services. Ces familles auront pour charge d'éduquer les êtres abjects créés par la nature pour qu'ils abandonnent leurs pratiques ancestrales et se repentent de leurs pêchés.

Pourtant, ils se trompaient, tous n'étaient pas morts et tous n'étaient pas au service du gouvernement. Dans la foule, une femme sourit, un homme se frotta les mains et loin des regards inquisiteurs, des groupuscules se formaient, attendant sagement leur heure de gloire. Une rumeur se fit entendre, une rumeur de gloire, de conquête, d’une communauté secrète qui résisterait à cet esclavagisme, une communauté qui ne tardera pas à faire parler d’elle.


Décembre 2015 – la Gazette du Pur
« En ce sombre mois de février, on note une recrudescence des crimes commis envers l’Autorité en place. En effet, il semblerait que de nombreux Purs se soient plaints d’agressions, de vols et de comportements inappropriés venant de leurs Impurs. Le gouvernement en place réfléchit d’ores et déjà à de sévères mesures pour endiguer ce flot de pseudo liberté. Il serait temps que ces hommes et femmes comprennent où se trouve leur place. » Quelque part, dans une contrée oubliée, une femme jubile face aux informations récoltées par ses informateurs, serait-il temps de faire changer les choses ?
Pendant ce temps, au sein d’une organisation extrémiste, un traître prépare ses cartes et avance ses pions. Tous retiennent leur respiration, il se pourrait que le monde qu’ils connaissent disparaisse à nouveau.


Le projet fut posté sur Bazzart et PRD le 10 janvier. Il ouvrit ses portes le 08/04/16
Il est toujours en ligne et j'espère qu'il vivra encore longtemps
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Mon carnet ☾ Mes histoires   Lun 4 Juil - 16:40


Sans nom
le travail de trois ans

La première version, qui fut un forum, projet posté le 13/01/14, sachant que je travaillais dessus depuis déjà quelques mois.
Spoiler:
 

Un autre essai, concernant le même univers, un énième essai même. Posté le 27 mars 2015.
Spoiler:
 

Le forum était sur le point d'être monté, mais le staff n'a pas été au rendez-vous, finalement ça a été abandonné. Mais pas l'idée, non, pas l'idée. Je travaille encore dessus. Je compte bien l'ouvrir
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mon carnet ☾ Mes histoires   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mon carnet ☾ Mes histoires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» petites infos sur le carnet de route
» Les petites histoires du bureau
» FICHE : Carnet de Santé
» Histoires de bourreaux - site de Jourdan Coupe-Tête
» "Le Carnet Noir du bourreau" - André Obrecht

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH MY RPG! :: OH MY CONSTRUCTION ! :: Le carnet du fondateur-