AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Quand nos plumes s'en mêlent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
oh my universal
Messages : 117
Age : 20
Date d'inscription : 22/03/2016
Localisation : Lyon

MessageSujet: Quand nos plumes s'en mêlent    Lun 11 Juil - 15:32

Bonjour les ptits loups

Je ne sais pas si c'est vraiment un débat ou juste un recueil d'avis, mais je voulais commencer ce sujet après être tombée sur une vieille discussion à propos des personnes utilisés en rp. J'ai été super surprise de voir le rejet complet de la seconde personne à l'époque, très vu comme un effet de mode et utilisé par des poètes incompris.

Bref, ça m'a fait réfléchir sur tous les effets de styles qu'on utilise dans nos rps. Est-ce qu'il y a des choses précises qui vous embêtent à lire chez un partenaire, des effets de styles particuliers qui vous feront réfléchir à deux fois avant de vous lancer dans un rp avec un tel ?

Par exemple, j'ai honte de le dire mais j'ai de plus en plus tendance à regarder la plume d'un personnage avant d'aller chercher un lien, puisque ce lien mènera un jour ou l'autre à un rp. Je suis complètement repoussée par ceux qui ne mettent aucune majuscule, ou les fautes tous les deux mots.

Peut-il y avoir un trop plein de styles ? Je sais que certains ne supportent pas les longues réponses dans les espaces de présentation comme le nom, âge, etc.

Je ne sais pas si je suis claire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my fantastic
Messages : 56
Age : 22
Date d'inscription : 08/07/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Lun 11 Juil - 15:50

Personnellement, qu'on me répond au je, tu ou il, ça m'est égal ! (bien que j'ai été assez surprise lors de mon premier rp avec quelqu'un qui écrit au tu, quand même agréablement surprise) Du coup, je pense que peu importe le style, tant qu'il n'y a pas trop de fautes ou qu'on ne me laisse pas avec une réponse rp ne me permettant pas de rebondir, ça m'ira. Il n'y a qu'une fois où j'ai eu du mal avec le style d'écriture d'une joueuse, elle sautait des lignes style poème. Ce n'était pas très bien écrit, ce qui me donnait l'impression qu'elle ne faisait ça que pour que son texte ait l'air plus ''fourni'' (parce que mis bout à bout, il y avait une grande différence entre nos posts).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amnesia.actifforum.com/

avatar
modératrice
Messages : 375
Age : 23
Date d'inscription : 09/07/2016
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Lun 11 Juil - 16:13

Sujet super intéressant que tu nous proposes là! Surtout que je suis moi-même victime de préjugés concernant mon style littéraire en rp. Combien de fois des gens m'ont dit : «Ah... tu écris à la deuxième, tu peux pas changer parce que moi je supporte pas j'y comprends rien.» Et au final, je remplace les "tu" par des "je" biffe quelques "s" ici et là et pan. Voilà, subitement l'illumination fait jour et on comprend mon texte. Parfois je me demande si ce n'est pas que les gens ne font juste pas l'effort de lire ce que j'ai écrit et se borne à refuser un style particulier, peut-être parce que l'ayant expérimenté avec un autre ça s'est mal passé. Et c'est dommage parce que chaque rôliste a son style littéraire propre, sa propre façon d'écrire. C'est dommage tout cantonner à un bloc général pour se justifier après en mode : ouais moi non j'aime pas comment t'écris, soit tu changes, soit on rôle pas ensemble!

Comme je viens de le mentionner pour ma part, en rp, j'utilise très souvent la seconde personne. De façon générale, c'est un genre de monologue, moi m'adressant à mon personnage. La troisième personne fait alors référence aux personnages alentours (mon partenaire, des gens avec qui j'ai des liens, etc). Je ne sais pas si c'est très clair alors voici un très court exemple : « Tu lèves les yeux au ciel et tu te demandes si c'est possible d'être encore plus con que ça. Autant tu adores Percy, autant tu trouves que c'est un vrai casse-pied et qu'il mériterait bien que tu lui en mettes une bien sentie. Quoique remarque, il pense peut-être la même chose de toi. Non. Personne ne pourrait penser ça de toi, l'incroyable Ron. » Dans cet extrait (plutôt mauvais je sais) mon personnage est Ron et Percy celui de mon partenaire, très probablement. J'aime truffer mes textes de sarcasme et d'ironie. Règle générale j'écris au présent de l'indicatif, je trouve que ça donne un ton plus léger et plus près du personnage. Mais ça dépend de quelle personne j'utilise, par exemple pour mes personnages féminins, plus doux, j'utilise plus souvent la première du singulier, toujours au présent. Quand je me sens plus à même d'utiliser la troisième du singulier, là je préfère utiliser le passé simple. On dirait que ça m'irrite un texte à la troisième écrit au présent. C'est pas esthétique à mes yeux et ça me paraît plus saccadé. Parce qu'une narration à la troisième, tu est distancié, c'est un point de vue extérieur donc plus objectif, alors à mes yeux ça fait plus de sens si c'est au passé. Enfin, je ne lyncherais personne qui combine les deux ensembles chacun son style.

Après, s'il y a honte à avoir pour choisir ses partenaires partiellement en fonction de leur style, je devrais en ressentir aussi. Bon je refuse rarement un rp avec quelqu'un que je ne connais pas, c'est un peu mon esprit de preux chevalier qui veut s'assurer que tout le monde trouve partenaire. Mais vraiment parfois il y a des gens où je me dis : et merde, pourquoi il est venu à moi celui-là. Tout le monde fait des fautes, c'est un fait, mais certaines fautes sont un irritant profond pour moi. Quand je vois un "et il souria" j'ai les poils qui se dresse partout sur le corps et j'ai envie de prendre mes jambes à mon cou. Ça me coupe toute inspiration. J'ai aussi horreur de cette mode de tout mettre en minuscule. D'une part, ce n'est aucune esthétique graphiquement parlant. D'autre part c'est presque tâche impossible de réussir à lire correctement le texte, on perd tous les repères. Si on a inventé la majuscule, c'est bien qu'il y a une raison. Ça me donne mal aux yeux tout en minuscule. Un autre tue-l'amour ce serait ceux qui écrive à des temps futurs. Pas tant que ça me gêne l'usage du futur en tant que tel, c'est juste que bien trop souvent ça manque de cohérence dans les temps de verbes et c'est un truc qui m'agace au plus au point parce que ça devient impossible de suivre. Et peut-être la seconde du singulier qui s'applique à mon personnage? J'aime pas trop qu'on s'approprie mon personnage, c'est le mien occupe toi du tien malopris! (oui je suis un peu possessive)

Néanmoins, je dirais que ce qui m'influence le plus dans le choix de mes partenaires, c'est pas tellement la plume (bien que je sois fortement et irrémédiablement attirée par les gens qui écrivent bien c'est un fait) mais bien le contenu. Combien de fois je me suis retrouvée en face de partenaire qui n'ont aucune imagination, aucun rebondissement et qui te font faire tout le travail. Tu leur tends 12 perches, pas foutu d'en prendre une seule. Et surtout pas foutu de t'en proposer en retour. De base, j'avais en horreur les gens qui font de petits postes pour ça, mais maintenant je sais que ça n'a rien à voir. Certains écrivent court mais donne plein de possibilités alors que d'autre écrivent long, mais au final tout ce que tu as pour réagir c'est un « Ah et toi tu t'appelles comment? »

Je suis d'avis qu'il ne faut pas s'attarder trop longtemps sur le style littéraire. Par exemple, Patrick Sénécal écrit formidablement bien à mon avis, superbe plume, mais combien ses romans sont d'ennui à mes yeux. Regardez Hunger Games, le style littéraire est plutôt ordinaire, rien de très spécial et pourtant j'ai adoré (le premier en tout cas, la suite laissait à désirer). Donc oui, le style c'est important, mais ne passez pas à côté de partenaires formidables pour une plume moins bien taillée. Parfois c'est chez ceux dont on s'attend le moins à trouver plaisir avec qui écrire qui deviennent nos partenaires d'excellence.

Merci pour l'occasion de discussion, ça me fait du bien de pouvoir enfin défendre mon style tant critiqué injustement à mon avis TT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my universal
Messages : 64
Date d'inscription : 05/03/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Lun 11 Juil - 16:51

La première fois qu'on m'a répondu à la seconde personne du singulier, j'ai détesté....3 ans après...je n'écris plus que comme ça ! Comme quoi, le style change ! Bref, c'était pour la petite histoire...
Pour ma part, il y a essentiellement 3 types de plumes que...je ne supporte pas:

- Celle bourrée de fautes: alors là, je sais qu'on n'est pas tous des champions d'orthographe et de grammaire mais à mon sens, il y a des limites. C'est plus fort que moi, quand je lis et que mes yeux butent tous les deux mots sur une faute...je finis par ne plus voir que ça et ça me rend dingue. Le fameux "il souria" me rend nerveuse sérieux ! Et le pire c'est qu'à la moindre remarque (étant admin je suis amenée à valider les gens...et pour le bien de la communauté, je n'accepte pas les fiches truffées de fautes)...j'ai juste envie de frapper la personne qui me répond "Je suis là pour m'amuser, pas pour me prendre la tête à chaque RP !" Oui certes, le RPG est un jeu...mais ça reste à mes yeux un jeu littéraire avant tout donc désolée mais non, je ne peux pas laisser passer la fiche d'une personne incapable de différencier é/er, d'accorder ses verbes/compléments etc...

- Celle du poète maudit: Bon, là c'est une affaire de goût mais je ne supporte pas les rollistes qui placent vingts mots savants par phrase avec moult métaphores pour au final...ne rien dire ? Enfin peut-être que si, je ne sais pas mais moi, ça me stresse quand je ne comprend pas ce que je lis. Je ne suis pourtant pas plus stupide qu'une autre mais pour moi, quand je suis obligée de relire 8 fois pour comprendre qu'en fait la fille est née en juillet, ça me démotive. Pareil...quand je suis obligée de demander à mon partenaire "Euhhhh il fait quoi ton perso en fait ?" ça me gonfle ! Genre...Le dessin incomplet des indécis, des indiscrets retenus au bord de la rive par le besoin morbide d'en faire plus toujours plus et le monde ne s'arrêtait pas. Y avait ses joues roses et le ciel de suie, et les étoiles fausses qui scintillaient sous les phares des voitures, quelque cinématique rustre de sa perte d'innocence, maintenant, quand ses doigts glissent vers les membres décousus du voisin, celui qui fouille et s'inonde de la courte perte d'identité, de leur non-intimité, du plaisir inatteignable tant qu'elle lui dit pas que peut-être. Après chaque réponse, je suis plus perdue qu'avant...

- Celle qui te dit "démerde toi": Alors là...là c'est plus une question d'attitude...j'ai plusieurs exemples en tête...notamment celui de la personne qui ne se prend pas la peine de te donner matière à répondre...genre son perso qui ne fait rien ou ne répond rien... J'avais un rp avec une fille comme ça...ben pour la punir j'ai fait exprès de renvoyer un rp encore plus insignifiant que le sien ! Après j'ai eu un autre cas, ce n'était pas avec moi mais un RP que je suivais. En gros, la meilleure amie de mon perso qui venait faire la morale à sa petite amie (à mon perso). La meilleure amie avait vraiment donné une tonne d'éléments sur quoi rebondir (en gros elle se mêlait de ce qui ne la regardait pas, donnait des conseils à la con et la joueuse avait inséré pleeeeeeins de détails sur son attitude franchement désagréable, voix nasillarde, sourire miéleux et tout) bref, le personnage n'était pas mis en "belle position" bien au contraire et avait offert des perches magistrales pour se faire renvoyer sur les roses.....la joueuse de la petite-amie a fait un réponse de 1200 mots ou...son perso était perdu dans ses pensées et genre 2 lignes avant la fin "Pardon tu disais ?" sérieux moi la stalkeuse et la joueuse-partenaire, on était juste dégoûtées quoi, si c'est pour répondre sans répondre, autant s'abstenir, non ?

Enfin voilà le florilège des gens avec qui je ne rp pas/plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my fantastic
Messages : 349
Age : 26
Date d'inscription : 05/03/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Lun 11 Juil - 17:07

imnohuman a écrit:

- Celle du poète maudit: Bon, là c'est une affaire de goût mais je ne supporte pas les rollistes qui placent vingts mots savants par phrase avec moult métaphores pour au final...ne rien dire ? Enfin peut-être que si, je ne sais pas mais moi, ça me stresse quand je ne comprend pas ce que je lis. Je ne suis pourtant pas plus stupide qu'une autre mais pour moi, quand je suis obligée de relire 8 fois pour comprendre qu'en fait la fille est née en juillet, ça me démotive. Pareil...quand je suis obligée de demander à mon partenaire "Euhhhh il fait quoi ton perso en fait ?" ça me gonfle ! Genre...Le dessin incomplet des indécis, des indiscrets retenus au bord de la rive par le besoin morbide d'en faire plus toujours plus et le monde ne s'arrêtait pas. Y avait ses joues roses et le ciel de suie, et les étoiles fausses qui scintillaient sous les phares des voitures, quelque cinématique rustre de sa perte d'innocence, maintenant, quand ses doigts glissent vers les membres décousus du voisin, celui qui fouille et s'inonde de la courte perte d'identité, de leur non-intimité, du plaisir inatteignable tant qu'elle lui dit pas que peut-être. Après chaque réponse, je suis plus perdue qu'avant...

Généralement, je ne regarde pas la plume de l'auteur. Ce que j'apprécie c'est le développement du personnage et du scénario du rp en lui même à travers l'écriture. Par là, j'entend que tu peux avoir un style simple, écrire peu, et pourtant le sujet va être passionnant et ton personnage fascinant. Et, c'est assez méchant ce que je vais dire, mais la plupart des pseudos poètes pour qui poésie rime avec "longs mots juxtaposés pour donner un soit disant sens"(ce qui est une mauvaise interprétation de la poésie en soi qui ne sert à ce moment qu'à flatter le narcissisme de l'auteur), ne donnent jamais rien de bien profond au final. Je suis d'accord avec Inhuman. C'est assez insupportable de ne rien comprendre à ce qui est écrit. Et je laisses généralement ce genre d'écrivains entre eux. Je ne pense pas qu'ils aient compris que l'écriture est aussi un moyen de communication et que l'interlocuteur doit donc comprendre facilement le message diffusé. Je ne rp pas pour flatter l'ego d'un autre quand il se relira, je créer quelques choses à plusieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my universal
Messages : 114
Age : 42
Date d'inscription : 14/04/2016
Localisation : Bxl

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Lun 11 Juil - 17:43

Je vais me faire huer mais tant pis. Le style que je n'aime vraiment pas avoir en face de moi c'est la seconde personne. ça me perturbe beaucoup que l'autre écrive avec "tu" pour parler de son perso, j'avoue, ça m'embrouille. Je n'avais jamais vu ce style, que ce soit en rp ou en littérature jusqu'à il y a peu, sur un forum. J'ai du faire une drôle de tête la première fois avant de comprendre le truc ! xD (je ne sais pas d'où ça vient ce style d'écriture, si quelqu'un peu me dire... ). Cependant, j'essaye de m'adapter, ce n'est pas à moi de dire à l'autre comment il doit écrire. Mais il est possible que ça me freine pour redemander un rp avec la personne, après ça dépend du feeling.

Autre chose qui m'agace assez c'est quand mon partenaire redécrit systématiquement l'action qui s'est passée dans le post précedent. On trouve souvent ça sur les forums où il faut un minimum de mots ou de lignes. Résultats pour 400 mots "à faire", 350 relatent la même scène pour finir avec 50 mots d'enchainement. J'aimerais autant le post à 50 mots direct. Je ne juge pas les rp sur la quantité de mots. Je nuance quand même en disant que ça peut être utile si c'est pour éclairer la scène sous un nouveau jour mais si c'est juste pour redonner une description de la pièce qui a déjà été décrite trois fois...heu là ça me gonfle surtout quand on sent bien que c'est juste pour souscrire au nombre de mots requis.

Comme Argi, ce que j'aime dans le rp c'est l'interaction et faire évoluer l'histoire. Donc j'aime que l'autre me surprenne, me donne envie de répondre. Ca peut-être un texte court s'il est incisif, ce n'est pas gênant. D'ailleurs, les styles trop littéraires se gargarisant de mots vont me faire fuir. Je passe outre les fautes si le rp est intéressant même si soyons honnêtes les longues phrases avec trop de fautes vont quand même me rebuter si elles rendent le texte incompréhensible.

Je ris en lisant le style "démerde-toi" parce que j'ai un autre exemple en tête. Les gens qui font des personnages asociaux et ténébreux, en marge des autres. Pas facile de jouer avec eux surtout les rp rencontres quand on ne vous donne pas d'accroche pour le faire ! Laughing




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.projet-epsilon.com/

avatar
oh my fantastic
Messages : 139
Date d'inscription : 24/06/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Mar 12 Juil - 11:20

Débat super intéressant j'adore alors je vais vous dire ce qui personnellement me plait ou non dans un rp.

Le choix de la personne
Je dois avouer que j'ai depuis très longtemps longtemps écrit à la troisième personne. J'aime bien ce point de vue assez large où l'on peut décrire de nombreuses choses en se détachant du personnage. Cependant sur le forum où je suis j'ai fait le choix de créer un perso avec lequel je m'exercerais à écrire à la première personne. Je trouve cet exercice intéressant, de devoir changer de style d'écriture en me plaçant d'un point de vue interne. De fait, je peux très bien lire une première ou une troisième personne sans soucis, cependant les textes à la deuxième me perturbent un peu. Non pas que je ne fasse pas d'efforts pour comprendre ces récits juste que pour moi ils ne sont pas intuitifs. MAIS sur notre forum nous avons un membre qui écrit de cette manière là d'une manière très belle et fluide alors je vais sûrement réviser mon jugement. Mais intuitivement, ce genre de rp me bloque un peu.

Les rp ... qui inspirent pas
Bon je ne vais pas jeter la pierre à ceux qui décrivent de manière excessives les choses parce que je ne pratique pas l'auto lapidation. Cependant, les sujets où il ne se passe rien. Rien ni un dialogue intéressant, ni une action qui entraîne quelque chose, ni .... ni rien qui donne ne serais ce qu'un peu d'inspiration, et bien moi ça m'agace. Je suis capable de rédiger tout types de rp (bon j'avoue les récits hot ce n'est pas ma tasse de thé). Mais s'il vous plaît, quand on vous demande d'introduire un sujet pour placer notre personnage pitié ... ne déblatérez pas 500 mots pour savoir pourquoi il joue au tennis et non au basket. Raconter ce qui amène votre personnage à se rendre dans un endroit x ou y , ou à faire telle ou telle chose OK mais ... si c'est faire du texte pour faire du texte et ne me donner que quelques lignes exploitables pour répondre non merci je passe ma route.
Heureusement pour moi je n'ai pas re vécu ce genre de situations mais ça me bloque énormément pour répondre.

Je crois que ce sont principalement les deux choses qui me rebutent le plus. Sinon je suis quelqu'un de trèèèèès flexible qui arrive en général à pondre des trucs potables (j'espère) et à m'adapter a toutes sortes de situations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.falling-angels.org/

avatar
oh my fantastic
Messages : 53
Date d'inscription : 05/03/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Mar 12 Juil - 22:09

Je vais paraître bizarre, mais je ne refuse personne et je ne regarde pas du tout la plume quand j'accepte un rp. Bien plus le personnage, si je vois qu'il ne me convient pas, je l'évite, et si on me demande un lien, je pousse la personne à y réfléchir. Mais je ne me sens pas en droit de juger le style d'une personne, encore moins ses choix de rp. Chacun écrit comme il le sent, comme il le veut, et même si je n'approuve pas les choix, je ne dis rien et ne juge pas. A part peut-être pour les majuscules parce que ça tue les yeux.

Les fautes tous les deux mots ? bah en fait, il y a quelques années, j'ai fait des rps avec une joueuse qui correspondait à cette description. Elle faisait beaucoup de fautes d'orthographe et de grammaire, son style était ultra-basique. Mais j'ai adoré rp avec elle, parce qu'elle avait des idées géniales, qu'elle répondait bien, et que ses réponses me donnaient le sourire. A côté, des gens qui écrivent bien mais qui restent basiques dans leurs idées, bah, j'aime moins.

Après, les préjugés sont les préjugés. J'écris avec les trois personnes en fonction du personnage (parfois même les trois, ça m'est arrivé une fois ) et si mon style ne correspond pas à ce que la personne attend, je ne la force pas à rp, c'est tant pis.

Bref, au final, je rejoins l'avis "c'est le contenu qui me bloque", quand le partenaire ne fait aucun effort pour relancer, pour faire quelque chose d'intéressant, ou ne répond jamais. Sinon, je n'ai absolument aucune opinion sur l'écriture des autres, je regarde trop le contenu pour prêter attention à la forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my fantastic
Messages : 42
Date d'inscription : 17/05/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Mer 13 Juil - 13:30

Je suis plutôt comme Svends. Je ne regarde pas souvent la plume d'une personne avant de lui demander un lien mais plutôt sa vision du personnage. Après je fais attention à l'orthographe mais ça c'est autre chose.

Il y a des personnages que je ne supporte pas même avec une plume splendide du coup et bien même si la joueuse fait des rp du feu de dieu je n'irais tout simplement pas vers elle. Après j'avoue aussi préférer l'action qui se déroule dans le rp que la plume de la personne. Quand la personne d'en face écrit bien mais que je dois me casser la tête à faire avancer le sujet pour deux ça va vite me saouler.

Sinon généralement j'me trouve aussi un peu en dessous des personnes avec qui je rp, c'est peut-être aussi pour ça que je ne regarde pas la plume des autres quand je décide d'aller vers quelqu'un. Je sais pas si ça joue ou pas. J'sais très bien que j'ai rien d'un Proust, que je ne fais pas de description parce que j'suis incapable de décrire une pomme en trente lignes. Dans ma tête chaque façon d'écrire a ses forces et ses faiblesses, tout dépend de l'imagination de la personne et de son personnage.

Sinon pour le rp en je tu il vous (oui j'ai eu) je m'adapte à tout. En fait j'suis pas bien difficile tant que le personnage de la personne avec qui je rp est intéressant xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my universal
Messages : 340
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Mer 13 Juil - 20:00

Chouette débat !

Personnellement, je fais une différence entre le RP et l'écriture de romans, le RP est fait pour s'amuser peu importe notre niveau de français et en plus, ça permet de s'améliorer (si on se corrige). Je ne regarde donc pas la plume de mes partenaires. C'est sûre, j'aime moins quand je vois beaucoup de fautes, mais ça ne m'empêche pas de rp avec la personne. Je sais que moi-même je fais des fautes. Côté personne, j'ai rp avec des partenaires qui font du "il", du "tu" et du "je", ça ne me dérange pas non plus. L'important pour moi est qu'il y ait de la matière à répondre! **

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my fantastic
Messages : 15
Age : 34
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Dim 17 Juil - 8:35

Il est sympa ce débat Smile

Alors pour ma part j'arrive relativement bien à m'adapter à tous les styles. Du moment que ça ne me dérange pas pour répondre et qu'il y a du contenu, je peux faire abstraction de la personne utilisée. Bien que j'avoue ne jamais avoir rp avec quelqu'un qui écrit à la 2ème personne ... du moins pas dans mes souvenirs.

Les points qui gênent ?
- Ceux où je n'ai pas de matière à répondre. J'aime quand je n'ai pas à tout faire. Quand on me répond en reprenant tout ce que mon personnage à dit ou fait et qu'on me laisse un peu en plan pour me débrouiller ... Je n'aime pas trop. Je trouve que chacun doit s'investir dans un sujet et donner envie à l'autre de répondre.
- Ceux qui sont bourrés de fautes. Alors oui clairement les fautes ça arrive, même lorsqu'on se relit encore et encore. Personne n'est parfait. Mais les fautes comme ''je peut'' ''il ris" ... et les ça à la place de sa et inversement ... Il y a un minimum à avoir côté orthographe, grammaire et conjugaison. Il existe suffisamment de moyens pour corriger un minimum nos rps.
- Ceux qui inversement au premier point, ne me laissent aucune marge de manœuvre et qui utilisent mon personnage comme bon leur semble. Parfois oui, c'est nécessaire mais ... il y a malgré tout des limites.

J'avoue qu'un rp trop court qui n'apporte rien me bloque complètement. Les rps trop littéraires et parfaits peuvent un peu me bloquer car je ne suis pas le Larousse, les mots ne me viennent pas aussi facilement, du moins les mots élaborés. Pourtant j'ai une jolie plume, mais ça, ça a tendance à me mettre en manque de confiance en moi.

Sinon, j'avoue que comme certains j'ai tendance à observer la plume avant de demander un lien. Car pour moi lien = rp, je n'aime pas les liens pour rien, juste pour dire ''whoua j'ai pleiiinns de liens". Après je suis extrêmement ouverte et patiente. J'ai rp avec des personnes dyslexique ou qui faisaient beaucoup de fautes mais offraient des choses excellentes malgré tout ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my universal
Messages : 184
Age : 26
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Magnolia dans la guilde de Fairy Tail ~

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Ven 29 Juil - 8:11

Personnellement j'ai vraiment du mal avec les Rpgistes qui écrivent à la 2nd personne car j'ai pas l'habitude de ce style. Le RP c'est comme un livre interactif qu'on écrit à plusieurs et les livres j'ai toujours lu des livres écrit à la 3ème personne (le lecteur vit l'histoire via un narrateur ou en est lui-même témoin) ou à la première personne (on vit l'histoire à travers les yeux du personnage). Maintenant même si ça me perturbe, cela ne me gêne pas de RP avec la personne car je m'adapte facilement.

Concernant les fautes c'est un peu gênant mais là encore cela ne m'empêche pas de RP car parfois ça arrive de louper des coquilles lorsqu'on est prit par l'inspiration et il y a aussi des gens dislexique donc là on y peut trop rien. En général comme je suis du genre à reprendre les répliques de mon partenaire dans mon RP bah je corrige dans mon post.

Haha ca me fait penser que les présentations trop longue ça me soule mdr car je met trop de temps à lire et c'est chiant comme à côté je suis souvent sur la chatbox de mon forum ou devant la tv alors j'ai du mal à me concentrer mais comme je suis une warrior je vais tjr jusqu'au bout quand même x)

Quoi ? Il y a des gens qui oublient les majuscules ? Mais j'ai jamais vu ça. Ils sont fous lol. C'est plus esthétique xD

J'avoue que je n'aime pas trop quand c'est moi qui gère tout le rp en amenant des retournements de situation ect.. si mon partenaire se contente de réagir à ce que je fais, dis et ce qu'il se passe autour invoqué par ma part tout en décrivant juste ses états d'âme, je n'éprouve plus de plaisir à RP avec et je le fais à contre coeur en me disant vivement qu'on finisse :/ Al contrario, lorsque je tombe sur des partenaire qui pimente le RP autant que moi, c'est un vrai régale. On se tape des fous rire à malmener nos personnages et on imagine d'autres plans machiavéliques sur la chatbox :p

Imnohuman > mdrrr tu m'as tué avec le poète maudit. J'ai jamais vu d'extrait comme ça mais je comprends totalement que ça te soule : on ne comprend rien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my fantastic
Messages : 59
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Ven 29 Juil - 11:42

Je vais décrire pourquoi la deuxième personne marche si peu sur les partenaires rp puis les choses qui me dérange moi.

On a tendance à l'oublier, mais on ne rp avec quelqu'un, pas juste avec son personnage. Le choix de la personne devient donc très vite importante :
- la première : on lit le personnage. On va donc répondre en étant dans l'histoire
- la troisième : on lit une description assez distancé, souvent proche de ce que pourrait se dire notre personnage en regardant la scène.
- la deuxième : on entend le narrateur parler à son personnage. C'est plus excluant. Surtout qu'on ne vient pas pour se mettre dans la peau des autres personnages (c'est une généralité, certains aiment quand même se mettre dans la peau des autres personnage). Je sais qu'écrire à la deuxième personne est très agréable, car on parle directement à son personnage justement, et je pense donc que ce n'est pas totalement à bannir, juste à cantonner aux rp solo.

Je ne dis pas non plus que la deuxième personne est moins bonne en littérature, mais moins adapter au rpg. Dans une histoire/poème, où l'on peut plus souvent venir pour se mettre dans la peau du héro, la deuxième personne trouve plus sa place. Imaginez vous dans une partie de GN ou sur table, allez vous vous mettre à parler à la deuxième personne à votre personne ? Les autres joueurs vont y voir un comportement très arrogant...



_________________________________


Ce qui m'énerve :
- les rp sans consistance, sans matière à répondre
-les partenaires qui dans un post déroule 30 sec d'un coup avec 5 actions, empêchant notre personnage de réagir contre cette chaine d'actions. Je demande très souvent l'édition pour raccourcir (rp calme genre un pique nique)
- dans une moindre mesure la deuxième personne. Mais j'évite

ce que j'adore : les rps courts, de qualité et dynamiques (plusieurs réponses dans la semaine, avec 10 lignes c'est largement faisable et le rp est plus vivant)


edit : j'ai oublié pour les présentation trop longues( plusieurs pages words), je conseille de mettre une chronologie pour récapituler l'histoire pour les plus paresseux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpdiv.com

avatar
oh my fantastic
Messages : 67
Date d'inscription : 05/03/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Sam 30 Juil - 12:42

Je ne suis pas franchement d'accord avec ce que tu dis de la deuxième personne. Ce n'est pas parce qu'elle ne fonctionne pas dans le JDR qu'elle ne peut pas fonctionner dans le RPG. Ce sont des situations d'énonciation et des modes de fonctionnement suffisant différents pour que la comparaison ne marche pas.
J'ai l'impression que, plus que la personne, c'est clairement la focalisation qui te pose problème. Car quand un joueur utilise la deuxième personne, il offre à son partenaire la possibilité de comprendre son personnage de l'intérieur, en lui faisant faire un petit tour dans sa tête. Ce n'est pas aussi excluant que tu le dis, simplement, tu déplaces le point de vue, et ce n'est pas un dialogue unilatéral. Certains rps à la troisième ou à la première personne le sont bien plus.

Pour en revenir au sujet, j'adore découvrir de nouvelles plumes, donc rien ne me dérange vraiment. Pas même les fautes d'orthographe, lorsque je sais que la personne qui en fait fait des efforts pour se relire et se corriger... qui suis-je pour juger de cet effort ? Qui suis-je, même, pour juger qu'un style est bon ou mauvais ? À moins qu'il soit totalement incompréhensible, pas forcément à cause de l'opacité du texte, mais plutôt parce que la personne a du mal à s'exprimer dans un français correct (et écrit des phrases sans métaphores qui ne veulent rien dire, fait des erreurs de construction, etc.), ça me semble un présomptueux de juger. Il y a des styles que je préfère ; rarement, des styles que je n'aime pas, mais dans tous les cas, je n'irai pas juger les autres.
Il n'y a que deux choses peut-être qui peuvent me déranger. La première est lorsque mon partenaire joue trop mon personnage. Enfin, quand ça m'énerve, c'est quand mon partenaire fait parler mon personnage comme si c'était le sien. S'il ne lui fait dire qu'un bonjour, ça ne me dérange pas, mais s'il décide de lui faire lancer un sujet de conversation sans mon accord, je pense qu'il y a un problème. Ayant déjà eu ce cas une ou deux fois, je peux affirmer que j'ai rapidement abandonné le rp en question.
La deuxième, c'est quand mon partenaire fait du remplissage en me racontant pour la dixième fois l'état d'esprit de son personnage. Mais en fait, cela ne me dérange pas vraiment, car si cela devient trop répétitif, je zappe, tout simplement. Ou plutôt, je survole plus que je lis, car j'ai peur de rater un détail important. Je trouve dommage que le joueur perde autant de temps à me raconter ce que je sais déjà. Mais c'est plutôt lui que moi que je plains.

En bref, je suis une personne très tolérante dans le domaine. Je le suis moins dans d'autres, mais pour ce qui est du style, je ne vois pas pourquoi j'irais m'énerver. Moi, ce qui m'importe, c'est le contenu, et je peux très bien rp avec une belle plume, si le contenu est vide, je vais rapidement m'ennuyer. Il y a plus amusant que de regarder la poussière tomber pendant dix messages, non ? Et puis, j'aime bien les expérimentations, j'aimerais en faire plus, juste pour essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my universal
Messages : 184
Age : 26
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Magnolia dans la guilde de Fairy Tail ~

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Dim 7 Aoû - 2:05

Mais mais mais un truc que je ne comprends pas ? JDR = RPG pour moi. C'est juste une question de langue et donc de pays :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my fantastic
Messages : 59
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Dim 7 Aoû - 10:30

Ysterling a écrit:
quand un joueur utilise la deuxième personne, il offre à son partenaire la possibilité de comprendre son personnage de l'intérieur, en lui faisant faire un petit tour dans sa tête. Ce n'est pas aussi excluant que tu le dis, simplement, tu déplaces le point de vue, et ce n'est pas un dialogue unilatéral. Certains rps à la troisième ou à la première personne le sont bien plus.

En fait, tu appuis ce que je dis par ton exemple. Car plus qu'une offre, c'est une obligation de rentré dans le personnage de l'autre. Quand je lis une histoire (livre ou rp, pour y répondre ou pas), je m'imagine toujours la scène. Hors dans les post en deuxième personne, on te force à voir la scène du personnage. C'est un réflexe humain car dans la vie de tous les jours :
- en entendant je, on écoute quelqu'un parler éventuellement on peut aussi se mettre à la place de la personne sans difficulté car on sait aussi dire je pour parler de nous.
- en entendant tu, on se sent visé (et parfois triste que non :p)
- en entendant il, on sait qu'il s'agit de quelqu'un d'autre.

Donc a déjà le "je", plus souple dans la lecture, pour nous faire rentrer si on le désir dans le personnage.
Si pour lire un rp, je dois faire un effort de dissociation... Je ne suis pas là pour être forcer à me mettre à la place d'un autre perso sous peine de devoir faire des efforts pour lutter contre des réflexes qui n'ont rien de mauvais.

Maintenant si tu as l'explication du comment faire instinctivement pour lire un récit en deuxième personne, sans se retrouver à la place du personnage, je suis preneur.

Après je parfaitement d'accord que certains rps à la troisième ou première personne sont bien plus excluant, je n'hésite pas à faire la remarque dans ce cas, voir à prévenir que j'arrête de rp avec cette personne.


Natsu* : en fait, jdr = rpg, simplement j'ai remarqué la communauté à tendance à garder le nom en anglais pour les jeux vidéo (certainement à cause du nombre de jeux non traduit de l'anglais) et sur forum (certainement en se calant sur les jeux vidéo à cause d'internet). Alors que la traduction est utilisé pour le GN et le jdr sur table.  En gros c'est juste des abréviations non officielles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpdiv.com

avatar
oh my fantastic
Messages : 53
Date d'inscription : 05/03/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Dim 7 Aoû - 12:26

Ethan Valtena a écrit:
Si pour lire un rp, je dois faire un effort de dissociation... Je ne suis pas là pour être forcer à me mettre à la place d'un autre perso sous peine de devoir faire des efforts pour lutter contre des réflexes qui n'ont rien de mauvais.
Je respecte le fait que tu n'aimes pas la seconde personne, c'est ton droit, malgré tout, je trouve ton opinion assez fermée. Rien ne t'oblige à faire un effort de dissociation. Pourquoi ne pas lire ce que ton partenaire propose, et essayer d'apprécier sa façon de faire, au lieu de lui reprocher le fait qu'il te fait prendre la place de son personnage ? Tu aurais la même attitude face à un livre dont la focalisation ne te plairait pas, et le rejetterai d'emblée sans lui donner une chance ? Tu reprocherais à une personne qui joue sur table de prendre le temps de réfléchir à ce que ferait son personnage et donc de t'exposer ses pensées, quitte à casser le rythme, parce qu'elle ne se sent pas à l'aise avec un personnage et qu'elle a envie de bien faire ?
Autrefois, j'aurais été d'accord avec toi. A présent, je trouve ça bien plus intéressant de voir quelqu'un qui n'écrit pas comme je le voudrais, qui faisait des choses que je ne cautionne pas de base. Oui, même s'il me force. L'intérêt d'un forum, c'est qu'on rencontre des inconnus, qu'on est amenés à jouer avec des gens qu'on ne connaît pas, et donc de découvrir des choses. Et je suis bien plus heureux comme ça, pour ma part. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my universal
Messages : 3
Date d'inscription : 15/07/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Dim 7 Aoû - 17:53

J'ai vraiment l'impression que tous les débats qui ont trait à l'écriture sur les rpg passent toujours inévitablement par la case de la narration à la deuxième personne Rolling Eyes J'avoue que je vois pas trop l'intérêt d'un tel débat, surtout que bon, j'ai commencé à voir cette pratique il y a cinq ans ? donc je suppose qu'elle existe depuis un peu plus longtemps que ça, alors qu'on en parle toujours un peu comme cette nouveauté marginale et controversée me rend quelque peu perplexe Surtout que bon, Perec et Butor l'ont fait bien avant nous, pour ne citer qu'eux. Je suis plutôt d'avis que chacun écrit comme il veut avec la personne qu'il veut, puisque le rpg est un divertissement et non un exercice académique où l'on est soumis à des contraintes. Alors certes, le rpg s'écrit à plusieurs, mais je ne pense pas qu'on écrive pour faire plaisir à l'autre personne non plus. Je pense que la plupart des communautés rpgiques sont assez grandes pour que personne ne soit obligé de de rp avec quelqu'un dont la plume le gêne

Enfin sinon, contrairement à beaucoup d'entre vous ici, d'après ce que j'ai lu du moins, j'accorde une assez grande importance à la plume d'un potentiel futur partenaire de rp, dans le sens où si elle me déplait, je ne proposerai ni n'accepterai de rp avec cette personne. Je me sens presque coupable devant toute la tolérance dont vous semblez faire preuve Laughing Mais lorsque le style de mon partenaire me déplaît, je n'ai tout simplement pas très envie de leur répondre, ce qui transforme le rp avec eux en corvée et je suis pas là pour ça. Du coup, je préfère m'abstenir dès le début.

Outre tous les problèmes déjà cités avec les joueurs qui ne donnent pas matière à répondre, ceux qui essaient de jouer ton personnage à ta place que je trouve tout aussi inadmissibles que vous. J'ai plutôt une faible tolérance envers les fautes d'orthographe, alors quelques unes dans un rp, ça arrive à tout le monde, mais quand vous n'êtes pas capables d'aligner trois phrases sans en faire deux au milieu ou quand le rp se termine sur un "là-bas, vous seraient prisonniers" (histoire vraie), mes yeux saignent. C'est là que mon avis diffère largement de celui d'Ysterling un peu plus haut qui ne veut pas se permettre de juger l'effort orthographique d'une personne. Contrairement au style, il y a des critères très objectifs pour juger le respect des règles de la langue dans un texte, qui sont à la portée de tout le monde. Alors certes, certains auront plus de difficultés que d'autres, ou sont dyslexiques, mais j'ai remarqué que les personnes faisant le plus de fautes (dont la fameuse vous seraient) étaient souvent des personnes qui ne se relisaient pas, tout simplement et qui en sont parfois même fiers, se vantant de leur rapidité de post etc

Par ailleurs, en parlant de critère parfaitement subjectif, en ce qui concerne les plumes des joueurs. Pirate Story demande s'il y a certains effets de style qui sont gênants et bien ce qui me gêne, c'est plutôt le manque d'effet de style. Ce sont les rps qui se contentent d'être banalement descriptif sans essayer d'ajouter sa propre touche, quelques jolies tournures de phrase. Et clairement, je n'ai pas envie de rp avec une Stephanie Meyer ou un E.L. James, déjà que je supporte pas leurs bouquins Rolling Eyes À l'inverse, certaines plumes que j'admire particulièrement sont assez uniques pour me permettre de les reconnaître n'importe où, sans même voir leur pseudo. C'est pratique pour se retrouver et c'est toujours un plaisir de pouvoir rp de nouveau avec. Enfin, je suppose que c'est vraiment mon côté snob ça Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my fantastic
Messages : 59
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Dim 7 Aoû - 19:22

SVENDS, ok j'exprime mon opinion de manière fermée, mais je te rassure : elle ne l'est pas tant que ça. D'ailleurs, je n'attend aucun style particulier.

Après un long moment sur ton post j'ai du mal à voir où tu veux n’emmener. Déjà parce que parallèle avec la littérature n'est pas judicieux, un exemple "un livre dont vous êtes le héro" qui gagne à être en deuxième personne. C'est pourtant une forme de jeu de rôle, où par contre tu viens incarné le personnage unique et donc le "tu"/"vous" aide.

le jdr n'est pas plus judicieux : un bon mj aidera ses joueurs à construire ses personnages et peut accorder des pauses pour réfléchir durant la partie. Mais je n'en connais pas qui tolèrerai une pause à chaque action pour exposé les sentiments d'un ou plusieurs personnage.

Et troisièmement, parce que pour dire "j'aime pas" et "j'ai le sentiment d'être forcer à me mettre dans la peau de l'autre", il y a bien fallu que je fasse différent rp avec des personnes utilisant la deuxième.

M'enfin bon, peu importe. Je ne milite pas pour la disparition du "tu". Juste que je ne ferai pas de rp avec des joueurs l'utilisant. Comme dit Amiante, il y a suffisamment de joueur et on se trompe peut-être de débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpdiv.com

avatar
oh my fantastic
Messages : 67
Date d'inscription : 05/03/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Lun 8 Aoû - 10:40

AMIANTE a écrit:
C'est là que mon avis diffère largement de celui d'Ysterling un peu plus haut qui ne veut pas se permettre de juger l'effort orthographique d'une personne. Contrairement au style, il y a des critères très objectifs pour juger le respect des règles de la langue dans un texte, qui sont à la portée de tout le monde.

Ce n'est pas tout à fait ce que j'ai dit. Je tiens compte du niveau orthographique de la personne et de ses efforts pour respecter l'orthographe. Certaines personnes font beaucoup de fautes, mais ont pris la peine de se corriger, je trouve qu'il serait cruel de ma part de les saquer pour cette raison alors qu'ils font des efforts. D'autres font peu de fautes mais aucun effort pour les corriger, et ce n'est pas forcément mieux. J'ai remarqué que c'étaient eux qui avaient plus de mal à accepter le fait qu'ils devraient faire l'effort de se corriger. Les autres non : ils ont souvent conscient de leur niveau et parfois en ont honte. Je leur glisse parfois des astuces et en général, ça s'est toujours très bien passé. coeur
Mais tu n'es pas égoïste pour autant : c'est normal d'avoir du mal à rp avec quelqu'un dont le style ne te convient pas. On veut bien faire des efforts pour comprendre, mais il y a des limites, quoi.

Ethan : il y a une différence entre exprimer ses goûts personnels et assurer que l'utilisation de la deuxième personne n'est pas possible. C'est ça, je pense, que te reproche SVENDS. Tu peux avoir tes opinions, mais elles ne seront pas vraies pour tout le monde pour autant.

Pour en revenir à ton précédent post, peut-être ton problème est justement le fait que tu tiens à lire la deuxième personne comme la troisième alors que ce n'est pas possible. Alors que tu acceptes de prendre la première personne pour ce qu'elle est.

Qui plus est, je pense que tu te contredis : tu vois la deuxième personne comme « une obligation de rentré dans le personnage de l'autre », or, n'est-ce pas aussi ce qu'oblige à faire la première personne, à partir du moment où tu te décides de te mettre à la place de la personne qui parle ? Si tu acceptes la première personne comme cela, dans ce cas, qu'est-ce qui t'empêches de le faire avec la deuxième ? Ce n'est donc pas le processus de te mettre à la place de l'autre qui te pose problème, si tu es capable de le faire volontairement à la première personne.

Serait-ce parce qu'on t'oblige à le faire et que tu n'as pas voix au chapitre ? Pas forcément. Je vais te poser une question très simple : lorsque tu entends une personne A s'adresser à la personne B en employant le « tu », considères-tu que ce « tu » s'adresse à toi et te vise spécifiquement ? Ou comprends-tu que quelqu'un d'autre s'adresse à une tierce personne ? Plutôt la deuxième solution, n'est-ce pas ? La lecture ou l'audition d'un « tu » ne te vise donc pas forcément. Tu arrives à faire la différence dans un dialogue, alors pourquoi pas dans un rp ?
Soit tu décides que le « tu » te permet de te mettre à la place du personnage, comme la première personne te l'aurait permis. Tu es le personnage auquel s'adresse le narrateur. Soit tu décides que le « tu » s'adresse au personnage et que tu es là à écouter (lire) un dialogue unilatéral entre personnage et narrateur. Tu es dans ce cas un observateur extérieur.

Enfin, est-ce vraiment un problème le fait que le narrateur ne s'adresse pas directement à toi ? Lorsque tu lis un texte à la troisième personne, tu te places bien du point de vue d'un observateur extérieur, pour autant, tu n'es pas forcément la personne à qui s'adresse le texte. Idem pour la seconde personne.
Et comme tu le dis, c'est bien plus difficile lorsque ton partenaire n'écrit que pour lui-même (je suis d'accord avec AMIANTE quant au fait qu'on écrit aussi pour soi, mais le partenaire compte tout de même un peu).

Loin de moi l'idée de vouloir te convertir à la deuxième personne. Personne que je n'utilise jamais, d'ailleurs. Mais je veux simplement te montrer que cette personne fonctionne simplement de façon un peu plus complexe que les autres, mais pas forcément différemment d'elles.

Effectivement, je pense qu'on se trompe de débat, mais pour une fois qu'on a l'occasion d'argumenter intelligement, ce serait dommage de s'en priver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my fantastic
Messages : 59
Age : 26
Date d'inscription : 21/07/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Lun 8 Aoû - 13:06

Ysterling a écrit:
il y a une différence entre exprimer ses goûts personnels et assurer que l'utilisation de la deuxième personne n'est pas possible. C'est ça, je pense, que te reproche SVENDS

Oui, je ne nie pas que mon avis est dur. Mais ne pas l'exprimer ne vous donnerez pas l'occasion de donner des arguments suffisamment ciblés pour me faire changer d'avis. Or c'est un peu le but d'un débat.

Ysterling a écrit:
lorsque tu entends une personne A s'adresser à la personne B en employant le « tu », considères-tu que ce « tu » s'adresse à toi et te vise spécifiquement ? Ou comprends-tu que quelqu'un d'autre s'adresse à une tierce personne ? Plutôt la deuxième solution, n'est-ce pas ?
Mon premier réflexe est de vérifié à qui, oui. Après le résultat, dur de généralisé. Mais si on est trois, que il y a A qui dit toujours "tu" a B, moi, C, vais me sentir exclu. C'est normal de se dire que A ne serait pas déranger que tu ne sois pas là. Dans les plus grand groupes c'est différent vu que les sous-groupes se font et se défont très rapidement.

Ysterling a écrit:
Lorsque tu lis un texte à la troisième personne, tu te places bien du point de vue d'un observateur extérieur, pour autant, tu n'es pas forcément la personne à qui s'adresse le texte. Idem pour la seconde personne.

Ouais effectivement. C'est pas instinctif de faire ça, enfin pour moi, mais ce n'est pas compliquer non plus. Je testerais. Je ne dis pas que ça deviendras ma personne favorite mais je pense que ça m'aidera à être moins imperméable.

Merci Ysterling et SVENDS pour votre patience x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpdiv.com

avatar
oh my universal
Messages : 184
Age : 26
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Magnolia dans la guilde de Fairy Tail ~

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Mer 10 Aoû - 12:33

Ethan > Merci pour la précision Smile Et comment j'aimais trop les livres où tu es le héros quand j'étais adolescente. Je ne l'avais jamais considéré comme un JDR *.*

Amiante > Si la pratique de RP à la 2nd personne existe depuis environs 5 ans, j'en ai été témoins très rarement. Je trouve que ce mode d'écriture devient de plus en plus à la "mode" entre l'année dernière et cette année mais bon ce n'est qu'une simple observation xD
Je ne comprends pas trop où tu veux en venir lorsque tu parles de "Ce sont les rps qui se contentent d'être banalement descriptif sans essayer d'ajouter sa propre touche, quelques jolies tournures de phrase. Et clairement, je n'ai pas envie de rp avec une Stephanie Meyer ou un E.L. James, déjà que je supporte pas leurs bouquins". Aurais-tu un exemple de phrases ou RP à montrer comme exemple ? Oo Qu'est-ce que tu appelles "jolie tournure de phrase" ? J'essaie de comprendre ton point de vue mais j'avoue que je le trouve plutôt excluant. Tu met en évidence qu'il existerait une sorte d'élite et puis bah... les autres quoi. Je veux dire que tu peux faire fuir des RPGiste qui même s'ils ont une plume appréciée en général par leurs pairs se sentiraient juger en permanence (dans la mesure où ils feraient parti de la catégorie de "Plume" que tu acceptes) :/ Et que fais-tu des personnes qui débutent dans le RPG textuel ? Ces personnes ont besoin d'un peu d'encouragement après je pense que comme tu dis, nous trouvons toujours des personnes avec qui RP et heureusement mais je me demande comment tu agirais avec les petits nouveaux qui s'inscriraient sur ton forum par exemple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my universal
Messages : 3
Date d'inscription : 15/07/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Jeu 11 Aoû - 1:00

Ysterling a écrit:
Ce n'est pas tout à fait ce que j'ai dit. Je tiens compte du niveau orthographique de la personne et de ses efforts pour respecter l'orthographe. Certaines personnes font beaucoup de fautes, mais ont pris la peine de se corriger, je trouve qu'il serait cruel de ma part de les saquer pour cette raison alors qu'ils font des efforts. D'autres font peu de fautes mais aucun effort pour les corriger, et ce n'est pas forcément mieux. J'ai remarqué que c'étaient eux qui avaient plus de mal à accepter le fait qu'ils devraient faire l'effort de se corriger. Les autres non : ils ont souvent conscient de leur niveau et parfois en ont honte. Je leur glisse parfois des astuces et en général, ça s'est toujours très bien passé.  coeur
Mais tu n'es pas égoïste pour autant : c'est normal d'avoir du mal à rp avec quelqu'un dont le style ne te convient pas. On veut bien faire des efforts pour comprendre, mais il y a des limites, quoi.  
J'aurai tendance à dire que c'est le produit final qui compte moi, en matière de nombre de faute, plus que l'effort d'une personne à se corriger mais je comprends beaucoup mieux ton raisonnement aussi du coup non mais je crois que mon vrai problème parfois, c'est que j'ai justement pas très très envie de faire des efforts souvent Arrow enfin comme c'est un divertissement, si ça me prend la tête, je vais finir par plus répondre quoi Arrow  (je suis vilaine un peu )

Natsu* a écrit:
Amiante > Si la pratique de RP à la 2nd personne existe depuis environs 5 ans, j'en ai été témoins très rarement. Je trouve que ce mode d'écriture devient de plus en plus à la "mode" entre l'année dernière et cette année mais bon ce n'est qu'une simple observation xD

Ça dépend des forums que tu fréquentes, je pense mais c'est vrai que c'est devenu plus répandu depuis l'année dernière mais il n'empêche que j'ai l'impression de voir le débat depuis des années quoi, m'enfin revenons pas dessus

Natsu* a écrit:
Je ne comprends pas trop où tu veux en venir lorsque tu parles de "Ce sont les rps qui se contentent d'être banalement descriptif sans essayer d'ajouter sa propre touche, quelques jolies tournures de phrase. Et clairement, je n'ai pas envie de rp avec une Stephanie Meyer ou un E.L. James, déjà que je supporte pas leurs bouquins". Aurais-tu un exemple de phrases ou RP à montrer comme exemple ? Oo Qu'est-ce que tu appelles "jolie tournure de phrase" ?

Pour le coup, je vais éviter de citer un rp que je trouve mauvais, parce que bon ça se fait pas trop quand même Laughing Mais pour préciser un peu plus, je parle des personnes qui écrivent un peu "trop simplement", avec un style très plat et sec, qui se contente d'écrire l'essentiel sans plus d'effort, sans figure de style, sans varier le vocabulaire etc. Enfin tout ce qui à la fin, me donne envie de dire après lecture, "c'est mal écrit", comme twilight ou 50 shades quoi  

Natsu* a écrit:
J'essaie de comprendre ton point de vue mais j'avoue que je le trouve plutôt excluant. Tu met en évidence qu'il existerait une sorte d'élite et puis bah... les autres quoi. Je veux dire que tu peux faire fuir des RPGiste qui même s'ils ont une plume appréciée en général par leurs pairs se sentiraient juger en permanence (dans la mesure où ils feraient parti de la catégorie de "Plume" que tu acceptes) :/ Et que fais-tu des personnes qui débutent dans le RPG textuel ? Ces personnes ont besoin d'un peu d'encouragement après je pense que comme tu dis, nous trouvons toujours des personnes avec qui RP et heureusement mais je me demande comment tu agirais avec les petits nouveaux qui s'inscriraient sur ton forum par exemple

Disons que je n'essaie pas de ne pas être "excluante" ? Laughing Enfin, je n'ai ni le temps, ni l'envie de rp avec tous le monde, j'ai déjà beaucoup trop de rps comme ça et je suis littéralement jamais à jour, alors je ne vais pas me rajouter en plus le fardeau de rp avec des gens dont je n'apprécie pas la plume ? Arrow Après, je suis pas si difficile que ça non plus, la preuve, j'ai un trentaine de rps en cours en ce moment alors Du coup, pour ce qui est des petits nouveaux ou des gens "qui ont besoin d'encouragements", c'est très simple, je ne rp pas avec et je n'en vois absolument pas l'intérêt. Pour la simple raison que ce serait agréable ni pour moi ni pour cette personne, sachant que comme je l'ai déjà dit, je n'ai pas envie de transformer mes rps en corvée, ce qui arrive lorsqu'une réponse est mal écrite ou pleine de faute, ce qui va m'amener à ne pas lui répondre au final. C'est donc pas génial pour l'autre personne non plus, surtout que je suis pas vraiment une personne très patiente ou du genre à donner des encouragements etc, or comme tu l'as fait remarqué, c'est sans doute des choses dont ils ont besoin. En plus, je ne fais pour l'instant, plus partie d'une équipe administrative Je dirai que c'est mieux comme ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my universal
Messages : 184
Age : 26
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : Magnolia dans la guilde de Fairy Tail ~

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Sam 20 Aoû - 19:36

Okay je vois. On a tous notre manière de fonctionner en fait même si je pense que notre personnalité entre aussi en jeu concernant notre façon de RP et nos préférences
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
oh my fantastic
Messages : 69
Date d'inscription : 02/04/2016

MessageSujet: Re: Quand nos plumes s'en mêlent    Sam 20 Aoû - 22:06

Alors personnellement, j'adore lire des RP à la deuxième personne parce que je me sens ciblée. J'ai l'impression d'entrer dans l'histoire. L'écrivain me projette dans son personnage, dans sa tête, et je suis l'autre. Après faut que ce soit bien écris mais j'adore la sensation !

Me concernant j'écris à la première personne, souvent au présent (bien que parfois sans m'en rendre compte je saute au passé en plein milieu et après je dois tout corriger haha)

Ce qui me rebute le plus ce sont les styles plats. "Jean mange et dort. Il cherche un caddie. salut ça va ?"
Fin genre j'aime bien un peu d'enrobage, un style un peu développé. Après voilà je ne suis pas compliquée je m'adapte et relâche mon style. Ce qui fait qu'au final je n'apprécie pas le rp. Mais soit xD

Ensuite les fautes aussi, j'en ai une sainte horreur. De frappe, ça va. Mais de grammaire ou conjugaison j'ai même pas envie de répondre. Confondre "é" "er" et "ai(t)" ça me fait me hérisser le poil car ça gêne ma compréhension.

J'ai parfois eu le cas du "pourquoi j'ai accepté ce rppppppp" en traînant la savatte pour répondre. Heureusement pour moi le/la joueur/se a quitté le forum avant que je ne réponde. OUF. Mais bon c'est méchant de dire ça car le rp est ouvert à tous

Et sinon comme vous l'avez déjà souligné je suis assez déçue quand on me répond 1200 mots (déjà je flippe) pour au final reprendre 3/4 du post précédent, se perdre dans les pensées, et au final ne pas avancer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Quand nos plumes s'en mêlent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quand vous signez un chèque tiré de votre chéquier...
» On reçoit quand le numero siren?
» Quand préférez vous faire des VM
» depuis quand exactement est on au coeff 83% ????
» Génération automatique du numéro de facture trop lent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH MY RPG! :: OH MY COOL ZONE ! :: Les débats :: débats rpg-